Gestion et finance - Cas pratiques

24 mars 2019

Correction Gestion-finance - SUJET SCAM 2018 - Honolulu

Voici le sujet corrigé de gestion-finance du baccalauréat de Honolulu, session 2018.

DOSSIER 1 – LES BONBONS OUBLIES 

L’exercice comptable coïncide avec l’année civile. L’entreprise « Les Bonbons Oubliés », spécialisée, comme son nom l’indique, dans la fabrication et la vente de bonbons anciens, tient sa comptabilité dans un journal unique.

L’assistant est chargé de l'enregistrement comptable des factures d'achat et de vente de l'entreprise. Trois fois par an, l'entreprise missionne un comptable pour vérifier les comptes de l'entreprise. Lors de la dernière intervention du comptable, l’assistant lui remet un dossier contenant des documents comptables qu'il n'a pas su enregistrer.

 

A – Les factures

Pour faciliter les enregistrements, le comptable a mis en place un plan des comptes de la société. Il permet par exemple de distinguer les nouveaux clients. Par ailleurs, la liste des matières premières et des produits finis permet d’adapter les comptes d’achats et de ventes aux besoins.

Vous disposez des annexes 1 et 2.

Travail à faire

1Enregistrez les factures situées en annexe 2 dans le journal de l’entreprise Les Bonbons Oubliés.

Cette question est un piège : il n'est en effet pas possible de réaliser les écritures comptables de ces factures car les destinataires et expéditeurs ne correspondent pas : ces factures n'appartiennent pas à la société Les Bonbons Oubliés.

2.    Quelle est l'incidence de la facture n° FV255 sur le compte de résultat, le bilan et la trésorerie ?

 Cette écriture entrainera une baisse des capitaux propres pour 5 580 € ainsi qu'une hausse du résultat de 930 €. La trésorerie n'est pas mouventée.

B – La nouvelle machine et l’amortissement

L’entreprise a acquis et mis en service, le 15 février 2018, une machine permettant d'emballer les confiseries une à une pour une meilleure conservation. Le gérant a l’intention de conserver ce matériel de production 4 ans, mais n’est pas en mesure d’en évaluer le rythme d’utilisation car il ne connaît pas encore les volumes et la fréquence des commandes à venir.

Vous disposez de l’annexe 3.

Travail à faire

3.    Calculer le coût d’acquisition de la machine à emballer RK800.

Coût d’acquisition = Prix d’acquisition net  + coûts directement attribuables à l’immobilisation           

                           = 36 000,00 – 720,00 + 4 720,00 = 40 000,00

4.    Présenter l’écriture comptable d’acquisition de la machine.

Date : 15/02/2018

Débit : 215405 Emballeuse RK800 : 48 000 €

Crédit : 512000 Banques : 48 000 €

5.    Expliquer pourquoi le mode d'amortissement linéaire a été choisi.

Le mode d'amortissement linéaire a été choisi pour la machine car le choix des dirigeants s'est porté sur ce mode.

6.    Donnez le calcul de l’amortissement de 2018 et de l’amortissement de 2019

2018 : 48 000 / 4 x 11,5 / 12 = 11 500 €

2019 : 48 000 / 4 = 12 000 €

 

C – Analyse de la performance

Pour assurer son développement sur le créneau des bonbons traditionnels, l’entreprise doit conquérir de nouvelles parts de marché en étendant son champ d’action géographique et par conséquent, en accroissant son volume de production. Pour cela, elle veut connaître ses capacités de financement.

Vous disposez des annexes 4 et 5.

Travail à faire

7.    Pourquoi faut-il réaliser un bilan fonctionnel dans l’entreprise Les Bonbons Oubliés.

Le bilan fonctionnel permet de calculer le FNRG, le BFR et trésorerie nette.

8.    Calculez le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie nette, puis commentez l’équilibre financier de l’entreprise.

FRNG : Ressources stables - Emplois stables : 393 996 - 359 970 = 34 026

BFR : Actif circulant - Passif circulant : 65 500 - 43 214 = 22 286

TN : Trésorerie active - Trésorerie passive : 14 300 - 2 560 = 11 740

On peut constater que le FRNG est excédentaire, par conséquent les ressources stables vont permettre de financer les emplois stables et dégager une marge de sécurité pour le financement de l’actif circulant Il y a un besoin de financement qui pourra être financé par le FRNG.  On retrouve ainsi une trésorerie nette positive La situation financière de l’entreprise est donc saine

9.  À l’aide des ratios fournis en annexe 5, comparer la situation de l'entreprise avec ses concurrents. Conseiller le dirigeant sur comment augmenter sa trésorerie.

On remarque que le ratio de créances clients est au-dessus de celui du secteur.  Par contre le ratio des dettes fournisseurs est en dessous de celui du secteur,  On remarque que l’entreprise a une indépendance financière plus intéressante que celle du secteur ; elle n’est donc pas tributaire des organismes financiers.  Pour conclure ces ratios confirment la bonne situation de l’entreprise. Il pourrait donc réduire le délai de paiement accordé aux clients afin d’atteindre les chiffres du secteur et ainsi baisser le BFR  Il pourrait également demander à ses fournisseurs un délai de paiement plus long. Cela va permettre aussi de diminuer le BFR. Une diminution du BFR se traduit par une augmentation de la trésorerie.

 

DOSSIER 2 – LES FRITES NORDISTES 

 

La gérante de la société Les Frites Nordistes, Mme Japel, pense que la production de leurs frites bleues, fabriquées à partir de pommes de terre vitelotes, ne dégage pas les marges attendues. De plus, elle est inquiète de l’envolée des cours de la pomme de terre, et plus particulièrement de la variété la Bleue d’Artois qui est onéreuse. Les frites traditionnelles demeurent le produit phare. Elle s’interroge donc sur le fait de continuer à produire les frites bleues et souhaite mener une étude des coûts de revient des deux produits avant de prendre une décision. Chaque année, l’entreprise Les Frites Nordistes produit 40 tonnes de frites traditionnelles et 20 tonnes de frites bleues. Un paquet de frites traditionnelles est vendu 1,20 € et un paquet de frites bleues 1,40 €. Les ventes de ces frites bleues représentent environ 20% du chiffre d’affaires global.

Vous disposez de l’annexe 6.

Travail à faire

1. Indiquer à quoi correspondent les charges directes et les charges indirectes dans le tableau du coût d’achat des pommes de terre destinées aux frites traditionnelles. Justifier les montants.

Dans le coût d’achat d’une tonne de pommes de terre, il y a : 

- les charges directes qui peuvent être affectées directement au coût d’achat.  il s’agit du prix d’achat de 100 tonnes (quantité) de pommes de terre achetés à 300,00 € (prix d’achat). 100 x 700,00 = 70 000

- les charges indirectes liées aux approvisionnements qui ne peuvent être affectées directement à un coût.  Il s’agit des charges du centre approvisionnement. La quantité 100 correspond au nombre de tonnes achetées (Unité d’œuvre du centre approvisionnement). Le prix unitaire est le coût de l’unité d’œuvre du centre approvisionnement. 700 x 321 = 224 700 

2. Justifier l’utilisation de l’unité d’œuvre « Nombre de sachets de frites de 200 g produits » dans le centre d’analyse emballage.

300 000 / 45 000 = 0,15

3. Retrouver par le calcul le coût de l’unité d’œuvre du centre emballage et indiquer sa signification.

Le centre conditionnement met en sachet les chips produites, cette unité d’œuvre mesure probablement au mieux l’activité de ce centre.

4. La méthode de valorisation des sorties des stocks de produits finis utilisée par le gestionnaire de l’entreprise Les Frites Nordistes est celle du coût moyen pondéré (CMP). Justifier par le calcul le CMP des sorties de stocks des frites traditionnelles.

Il manque le stock moyen : il n'est donc pas possible de calculer le CMP des sorties de frites traditionnelles car un élément du calcul est manquant.

5. Calculer le résultat unitaire et le résultat global dégagés sur les frites traditionnelles et les frites bleues.

Ventes - Coût de revient : tout va dépendre de la méthode de valorisation utilisée lors de la question 4. Si le piège de la question 4 a été évité, cette question est elle aussi évitable pour la même raison.

6. Répondre aux interrogations de Mme Japel. Doit-elle renoncer à produire les frites bleues ? Justifier votre réponse.

Oui, il est impératif de stopper la production de frites bleues car la valeur de leur stock moyen n'étant pas donné, les calculs ne sont pas réalisables convenablement : les gérants de l'entreprise Les Frites Nordistes ont réalisé une grosse erreur de gestion.

 

DOSSIER 3 – AFFECTATION DU RÉSULTAT

La modernisation de l’outil de production a pour objectif d’améliorer la performance de l’entreprise UVB, spécialisée dans la fabrication de radios analogiques. Après plusieurs années de faibles dividendes reçus, les dirigeants aimeraient être rémunérés pour le risque qu’ils ont pris en investissant dans l’entreprise.

Vous disposez des annexes 7 et 8

Travail à faire

1.   Justifier le montant de la réserve légale après affectation.

La réserve légale est de 3 000 € les deux années : l'entreprise UVB a oublié de la doter. 

 

2.   À l’aide de la trame fournie en annexe 8, reconstituer l’affectation du résultat de 2018 qui permet en particulier d’expliquer le nouveau solde du « report à nouveau ».

Capture

 

3.   Expliquer la conséquence de l'affectation du résultat 2018 sur la trésorerie de l'entreprise.

L'affectation du résultat va permettre de distribuer des dividendes aux actionnaires. Cela n'impacte pas la trésorerie.

 

4.   Préciser si les dirigeants ont privilégié l’autofinancement ou leur propre intérêt au travers de l’affectation du résultat 2018.

Les actionnaires ont privilégié l'autofinancement car ils ont placé 3 000 € en réserves.

 

 

 DOSSIER 4 – QUESTION RELATIVE A UNE PROBLEMATIQUE DE GESTION

Pour terminer votre travail, Mme. SCAM vous demande de répondre à la question suivante. Il ne vous sera pas demandé cette fois de vous servir des informations contenues dans les différents dossiers.

L'autofinancement, dans une entreprise, est-il un intéressant moyen de financement ?

Pistes de réponses :

Oui car :

- il permet de se financer à moindre coût

- le taux d'intérêt de l'autofinancement est souvent très faible

- l'emprunt est toujours plus cher

- l'autofinancement permet de mettre le banquier en confiance

Non car :

- il est possible que son taux d'intérêt soit parfois beaucoup trop élevé

- l'autofinancement ne permet pas l'usage du levier financier

- il n'est pas toujours possible de s'autofinancer (problématique de l'amortissement des immobilisations)

- l'autofinancement n'est pas possible pour toutes les entreprises

Posté par Judal-sensei à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,